Le manuscrit franciscain retrouvé : Colloque 20-22 septembre à Paris

La découverte en 2015 d’une nouvelle Vie de François d’Assise due à Thomas de Celano, sans doute la deuxième écrite en l’honneur du saint à quelque dix ans de sa mort, a eu un large écho. Ce texte ne représente que la huitième partie du manuscrit qui le contient, aujourd’hui conservé à la Bibliothèque nationale de France sous la cote NAL 3245. C’est l’ensemble de ce manuscrit que la rencontre des 20-22 septembre 2017 s’appliquera à explorer et à comprendre.

Voir le programme

Colloque organisé par la Bibliothèque nationale de France et l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS) avec le soutien du LabEx Hastec, du Centre de recherches historiques (EHESS-CNRS), d’APICES, de la Fondation André Vauchez (Balzan) et de la galerie Les Enluminures.

Un manuscrit à la charnière des mondes mérovingien et carolingien : le sacramentaire de Gellone (Paris, BnF, ms. latin 12048)

BnF, département des Manuscrits, Latin 12048, folio 1v

Exécuté vers la fin du VIIIe siècle dans le diocèse de Meaux, ce célèbre sacramentaire (Latin 12048) se distingue par son extraordinaire décor ornemental, figuré et historié qui en fait une œuvre charnière d’une rare originalité. Continuer la lecture de Un manuscrit à la charnière des mondes mérovingien et carolingien : le sacramentaire de Gellone (Paris, BnF, ms. latin 12048)

Les « Concordantiae Caritatis » d’Ulrich de Lilienfeld (Vienne, 1471)

Constitué à partir de l’époque moderne au gré de ventes, de donations ou de confiscations, l’ensemble de manuscrits enluminés d’origine germanique conservé à la Bibliothèque nationale de France couvre une diversité remarquable de textes et de techniques picturales. Plus d’une centaine d’ouvrages exécutés au XVe siècle représentent notamment les productions des pays de langue allemande et d’Europe centrale avant et après l’essor de l’imprimerie. Continuer la lecture de Les « Concordantiae Caritatis » d’Ulrich de Lilienfeld (Vienne, 1471)

Une Renaissance en Normandie : Georges d’Amboise, bibliophile et mécène

Ptolémée, Cosmographie, vers 1475-1480, BnF, département des manuscrits latin 4802, f. 3

Du 8 juillet 2017 au 22 octobre 2017, le Musée d’Art, Histoire et Archéologie d’Évreux accueillera l’exposition « Une Renaissance en Normandie : Georges d’Amboise, bibliophile et mécène ». Nombre de documents de la BnF y seront exposés. Continuer la lecture de Une Renaissance en Normandie : Georges d’Amboise, bibliophile et mécène

Christine de Pizan et la guerre : le Livre des faits d’armes et de chevalerie (Français 603 et 585)

En 1410, alors que la France est en proie à la guerre civile et étrangère, Christine de Pizan, « simple femmelette », écrit un traité militaire pour instruire les princes de son temps. Avec le Livre des faits d’armes et de chevalerie, la poétesse investit un champ proprement masculin pour rappeler  à tous les droits et les devoirs d’un bon seigneur en temps de guerre. Cette démarche semble heurter certains de ses contemporains : le texte a fait l’objet d’une seconde rédaction en-dehors du contrôle de Christine, où la figure d’auteur est masculine.

Christine de Pisan, Livre de Faits d’armes, XVe s. BnF, département des manuscrits, Français 603, f2

Continuer la lecture de Christine de Pizan et la guerre : le Livre des faits d’armes et de chevalerie (Français 603 et 585)

France-Angleterre 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky

Évangile, XIe s, Saint Matthieu. BnF département des manuscrits, latin 278, fol 18v

Un mécénat exceptionnel de la Fondation Polonsky, fondation dont l’objectif est de favoriser l’accès au patrimoine culturel au plus grand nombre, a permis à la BnF et à la British Library de nouer, pour la première fois dans le domaine des manuscrits, un partenariat autour de la numérisation, du catalogage scientifique et de la valorisation de 800 manuscrits médiévaux produits entre le 8e et le 12e siècle, qui ont été sélectionnés en fonction de leur importance pour l’histoire des relations franco-anglaises au Moyen Âge, tels les manuscrits normands, ainsi que de leur intérêt artistique, historique ou littéraire. Continuer la lecture de France-Angleterre 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky

La Librairie royale sous Charles V et Charles VI

Cité de Dieu, BnF département des manuscrits, français 172, fol 1, don du livre à Charles V.

  La Librairie que le roi Charles V avait organisée au Louvre et dans ses différentes résidences parisiennes comptait environ 1100 manuscrits, un chiffre exceptionnel pour une bibliothèque princière, en majeure partie en français. Du fait de son importance numérique et intellectuelle, elle se trouvait être le pendant aristocratique, en langue vernaculaire de ce qu’était, à la même époque la Bibliothèque du collège de Sorbonne, en latin, pour le monde universitaire. Première bibliothèque royale française, son rôle comme fondement de l’autorité monarchique et source d’une culture commune en langue vernaculaire pour l’aristocratie fut essentiel. 

Présentation du programme de recherche sur la Librairie royale sous Charles V et Charles VI. (Marie-Hélène Tesnière)

Bilan de la numérisation des manuscrits médiévaux de la BnF en 2016

Au cours de l’année 2016, la BnF a envoyé en numérisation plus de 150 000 documents. À lui seul, le département des Manuscrits a fait numériser par les ateliers spécialisés de la bibliothèque ou par ses prestataires 1 798 manuscrits (et 5 201 microfilms), la bibliothèque de l’Arsenal 210 (plus 838 imprimés et 364 microfilms).

Dans le cadre d’une programmation scientifique établie par les chargés de collection, mais également grâce à des partenariats ou encore à l’occasion d’opérations de conservation ou grâce à des reproductions à la demande, ce sont donc plus d’un millier de nouveaux manuscrits médiévaux disponibles sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF. Près de 500 numérisations – de manuscrits médiévaux, mais également modernes ou orientaux – fournissent par ailleurs de nouvelles reproductions à la base d’enluminures Mandragore.

Continuer la lecture de Bilan de la numérisation des manuscrits médiévaux de la BnF en 2016

Un mécénat exceptionnel de La Fondation Polonsky entre la BnF et la British Library (communiqué de presse)

La Bibliothèque nationale de France et la British Library bénéficient d’un mécénat exceptionnel de La Fondation Polonsky pour cataloguer et numériser 800 manuscrits médiévaux;

Grâce au mécénat de La Fondation Polonsky, la Bibliothèque nationale de France et la British Library nouent, pour la première fois dans le domaine des manuscrits, un partenariat autour de la numérisation, du catalogage scientifique et de la valorisation d’un ensemble remarquable de 800 manuscrits médiévaux enluminés du VIIIe au XIIIe siècle. Continuer la lecture de Un mécénat exceptionnel de La Fondation Polonsky entre la BnF et la British Library (communiqué de presse)

Prix Hubert Heilbronn : les Évangiles dits de Saint-Lupicin

BnF, latin 9384, plat supérieur

Le manuscrit des Évangiles dits de Saint-Lupicin, conservé au département des manuscrits de la BnF sous la cote ms. latin 9384, renferme le texte des quatre Évangiles, transcrit sur du parchemin pourpré. Exécuté dans un foyer de France septentrionale ou orientale au cours du second quart du IXe siècle, ce manuscrit présente toutes les caractéristiques de la production d’apparat de l’époque carolingienne, avec ses feuillets pourprés et son texte écrit à l’encre d’or et d’argent.

Continuer la lecture de Prix Hubert Heilbronn : les Évangiles dits de Saint-Lupicin

NAL 3255 : un bréviaire dominicain à destination royale

BnF, département des manuscrits, Nouvelle acquisition latine 3255, translation du chef de saint Louis de l’abbaye Saint-Denis à la Sainte-Chapelle, le 17 mai 1306, f479

Le manuscrit NAL 3255 est un bréviaire de grand luxe, qui fut rédigé et richement enluminé à Paris, au début du XIVe siècle. Sa proximité avec l’Ordre des Prêcheurs et l’insistance sur la figure de saint Louis avaient conduit à croire qu’il était destiné à une religieuse du couvent de Saint-Louis de Poissy, fondé en 1305 par Philippe le Bel, de là l’appellation fautive « Bréviaire dit de Saint-Louis de Poissy ». Néanmoins, l’étude approfondie des enluminures, ainsi que de la codicologie et du texte a permis à François Avril, conservateur général honoraire des Bibliothèques, d’identifier plus précisément le destinataire de ce manuscrit dans un membre de la famille royale.

Continuer la lecture de NAL 3255 : un bréviaire dominicain à destination royale

NAL 3245 : un recueil franciscain d’exception

BnF, département des manuscrits, Nouvelle acquisition latine 3245, plat supérieur.

Les aléas de la circulation des manuscrits médiévaux. Une existence longtemps soupçonnée, grâce à une recherche historique et philologique rigoureuse, a pu être confirmée : le manuscrit NAL 3245 est un des manuscrits apportant des informations fondamentales – et presque inédites jusqu’à nos jours – sur les premières années de vie de l’ordre franciscain, voir sur la vie de son fondateur, François d’Assise.

Continuer la lecture de NAL 3245 : un recueil franciscain d’exception

Les Vies des Douze Césars (NAF 28800)

Vie des douzes Césars, BnF, département des manuscrits, Nouvelle acquisition française 28800, f3v

   Ce manuscrit exceptionnel, enluminé par le grand Jean Bourdichon (1457-1521), est selon toute apparence une commande de François Ier pour servir de cadeau diplomatique. Composé de 32 feuillets de parchemin (22 x 14,5 cm), il présente seize délicats portraits à l’antique des premiers empereurs de Rome, de Jules César à Antonin le Pieux, accompagnés de courtes biographies inspirées de la Vita duodecim Caesarum de Suétone et d’une continuation.

Continuer la lecture de Les Vies des Douze Césars (NAF 28800)

« Les collections du département des Manuscrits (…) sont le plus solide fondement des études qui ont pour objet l'histoire, la littérature et les arts du moyen âge » (Léopold Delisle)