Trésors de calligraphie et d’enluminure normandes

Grâce au partenariat entre la BnF et la ville d’Avranches, onze manuscrits de la BnF produits entre le Xe et le XIIe siècle sont exposés pour la première fois au Scriptorial d’Avranches jusqu’au 30 septembre 2018. L’exposition se propose de porter un nouveau regard sur la production du scriptorium montois grâce à un parcours en trois étapes.

BnF, Latin 2639, f. 31v

Renaissance du scriptorium (fin Xe siècle – premier quart du XIIe siècle). Caractérisé par la sobriété de la mise en page et un décor de taille modeste, où prédomine la couleur rouge-orangé, les manuscrits produits durant cette période sont souvent l’œuvre du copiste Hervardus, côtoyé parfois par des collaborateurs. Les œuvres des Pères sont mises à l’honneur, mais la copie d’ouvrages aussi bien historiques que littéraires n’y est pas dédaignée. C’est le cas du témoin des Satyres de Perse copié par Hervardus (Latin 8055), dont l’initiale historiée ouvrant le texte a pour modèle le Psautier-hymnaire de Corbie, manuscrit carolingien copié vers 800.

BnF, Latin 8055, p. 141

Amiens, Bibl. mun., Ms. 18, f. 31v

 

Premier apogée artistique (milieu et seconde moitié du XIe siècle). Un premier apogée artistique a lieu lorsque les échanges se multiplient entre les moines du Mont et les abbayes normandes ou celles d’Angleterre. C’est le cas de la collaboration entre Antonius, moine de Fécamp, et les copistes et les enluminures actifs au Mont-Saint-Michel. La calligraphie est désormais très soignée ; le décor s’enrichit non seulement grâce à l’influence du style anglo-saxon dit de Winchester, mais aussi grâce à l’usage de matériaux plus rares et précieux (le bleu de lapis-lazuli, la feuille d’or), ou bien grâce à l’emploi combiné du rouge vif et du vert.

BnF, Latin 2639, f. 32r

BnF, Latin 2088, f. 78r

BnF, Latin 5290, f. 3r

BnF, Latin 2055, f. 1r

 

Second apogée artistique (années 1130-1200).
C’est l’intérêt pour les ouvrages historiques qui détermine, de manière prédominante, l’activité du scriptorium au XIIe siècle. La copie des Histoires des Anglais d’Henri de Huntingdon, par exemple, a été enrichie par la liste des évêques en territoire normand, suivis de ceux du Bec et du Mont-Saint-Michel. C’est encore une fois l’échange avec les abbayes normandes, et notamment avec l’abbaye du Bec, qui est à l’origine du second apogée du Mont-Saint-Michel, où deux de ses abbés viendront du Bec (Bernard, 1133-1149, et Robert de Torigni, 1154-1186, lui-même auteur de plusieurs chroniques et ouvrages historiques).

BnF, Latin 8501A, f. 108v

Les onze manuscrits de la BnF, dont huit faisant partie du programme « France-Angleterre 700-1200 », seront mis en résonance avec quatre autres manuscrits, conservés à la Bibliothèque municipale de la ville d’Avranches. Cette initiative représente la première étape d’un projet d’envergure : replacer dans leur contexte d’origine, c’est-à-dire avec les manuscrits aujourd’hui conservés à Avranches, les manuscrits du Mont-Saint-Michel dispersés en Europe ou ailleurs depuis l’époque moderne. Le Scriptorial d’Avranches sera le lieu choisi pour l’exposition de ces trésors, et la bibliothèque virtuelle du Mont-Saint-Michel permettra de mieux comprendre et d’évaluer la portée historique d’une bibliothèque monastique exceptionnelle.

En lien avec cette première exposition, un colloque international aura lieu du 5 au 7 septembre 2018 : « Autour de la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel. État des recherches sur l’ancienne bibliothèque monastique ». Le programme complet est consultable en ligne et nous espérons pouvoir lire les actes prochainement.

Pour en savoir plus :
– Exposition « Trésors de calligraphie et d’enluminure normandes », Scriptorial d’Avranches, du 26 juin au 30 septembre 2018.
– Colloque « Autour de la Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel. État des recherches sur l’ancienne bibliothèque monastique », Bibliothèque municipale d’Avranches, 5-7 septembre 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.