La Librairie royale sous Charles V et Charles VI

Cité de Dieu, BnF département des manuscrits, français 172, fol 1, don du livre à Charles V.

  La Librairie que le roi Charles V avait organisée au Louvre et dans ses différentes résidences parisiennes comptait environ 1100 manuscrits, un chiffre exceptionnel pour une bibliothèque princière, en majeure partie en français. Du fait de son importance numérique et intellectuelle, elle se trouvait être le pendant aristocratique, en langue vernaculaire de ce qu’était, à la même époque la Bibliothèque du collège de Sorbonne, en latin, pour le monde universitaire. Première bibliothèque royale française, son rôle comme fondement de l’autorité monarchique et source d’une culture commune en langue vernaculaire pour l’aristocratie fut essentiel. 

Présentation du programme de recherche sur la Librairie royale sous Charles V et Charles VI. (Marie-Hélène Tesnière)



Citer ce billet
francesco siri (2017, 17 mai). La Librairie royale sous Charles V et Charles VI. MANUSCRIPTA : Manuscrits médiévaux conservés à la BnF. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r857

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.