Mise à jour du manuel de catalogage des manuscrits médiévaux

En 2007, la Bibliothèque nationale de France mettait en ligne la première version de son catalogue informatisé BnF Archives et Manuscrits. Il s’agissait de l’aboutissement d’une intense collaboration à l’échelle nationale actant, notamment, le choix du format XML/EAD pour la description des manuscrits et archives conservés en bibliothèques publiques. Le premier chantier, de taille, était la numérisation dans ce format des principaux catalogues papiers existant, à commencer par le Catalogue général des manuscrits de bibliothèques publiques de France en 2008.

Depuis cette date, non seulement les versements des anciens catalogues papiers se sont poursuivis, pour être presque achevés aujourd’hui, mais la pratique du catalogage, que ce soit pour les nouvelles acquisitions ou pour la mise à jour des notices anciennes, est devenue « nativement numérique ». Pour faciliter l’adaptation au numérique et au format XML/EAD des pratiques de catalogage « papier », telles qu’elles étaient déjà formalisées dans les introductions scientifiques de chaque catalogue, un Manuel de catalogage des manuscrits médiévaux voyait le jour en interne en 2014, grâce aux efforts de Mathieu Bonicel, Vincent Boulet, Charlotte Denoël et Amandine Postec (départements des Manuscrits et de l’Information bibliographique et numérique).

Ce document, complémentaire du Guide des bonnes pratiques de l’EAD en Bibliothèques servant de référence à l’échelon national, se préoccupait plus particulièrement du cas des manuscrits médiévaux (et plus généralement « unitaires »), pour la description desquels le format EAD (Encoded Archival Description) pouvait paraître moins « naturel » que pour les fonds d’archives.

Une importante mise à jour de ce manuel, coordonnée par Maryline Devidal, Amandine Postec et Alexandre Tur, vient d’être mise en ligne sur le portail d’aide au catalogage de la BnF, Kitcat. Elle prend en compte l’évolution de certaines pratiques, liées à l’habitude du catalogage numérique natif et à une exploitation plus approfondie des possibilités de l’EAD, permise notamment par l’évolution des outils (de production et de consultation). Elle anticipe également sur des évolutions des bonnes pratiques nationales actuellement en cours de discussion, et qui devraient être prochainement publiées sur le site français de l’EAD en bibliothèques.

Bien que certaines consignes soient spécifiques à la BnF pour des raisons techniques ou historiques, le manuel est librement accessible et peut servir de support aux bibliothèques entamant (ou reprenant) la description de leurs collections médiévales en EAD. Il se place en cela dans la continuité des « règles suivies pour la description des notices » des catalogues papiers qui, sans jamais être prescriptrices en dehors de la BnF (et même du catalogue concerné), ont pour certaines influencé durablement la description des manuscrits.


Manuel de catalogage des manuscrits médiévaux, version 2020 : https://kitcat.bnf.fr/consignes-catalogage/manuel-de-catalogage-des-manuscrits-medievaux

Pour en savoir plus sur l’histoire du catalogage des manuscrits médiévaux et l’EAD à la BnF :

  • « EAD : Encoded Archival Description », page de présentation sur le site de la BnF : https://www.bnf.fr/fr/ead-encoded-archival-description
  • Charlotte Denoël et Amandine Postec, « Le catalogage des manuscrits médiévaux à la Bibliothèque nationale de France. De l’abbé Bignon à BnF Archives et Manuscrits », Gazette du livre médiéval, 61 | 2014, 68-82 (lire sur Persée)
  • Maryline Devidal et Mélanie Roche, « Cinquante nuances d’EAD : réconcilier la théorie et la pratique de la description des manuscrits à la Bibliothèque nationale de France », IFLA WLIC 2018, TransformLibraries, TransformSocieties,  Session 124 : PAC Strategic Programme on Preservation and Conservation with Rare Books and Special Collections, 2008, http://library.ifla.org/id/eprint/2267.

Léopold Delisle, Instruction pour la rédaction d'un catalogue de manuscrits, Paris : H. Champion, 1910.
Léopold Delisle, Instruction pour la rédaction d’un catalogue de manuscrits…, Paris : H. Champion, 1910. Notice du catalogue.

Une réflexion sur « Mise à jour du manuel de catalogage des manuscrits médiévaux »

  1. Ce sont là des outils indispensables pour tous les chercheurs dans ce domaine. Guides extrêmement bien faits, clairs et pratiques. Féllicitations, et merci pour votre beau travail.
    Un familier de la belle salle des manuscrits, aux boiseries inspirantes, depuis… 1965 !
    Qubécoisement vôtre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.