France-Angleterre, manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 : le programme Polonsky à mi-parcours

Nous avons le plaisir d’annoncer la mise en ligne de 100 nouveaux manuscrits médiévaux de la BnF, copiés et enluminés entre 700 et 1200 en France ou en Angleterre. Leur catalogage et leur numérisation, ainsi que, pour certains d’entre eux, leur restauration ont été réalisés grâce au mécénat de la Fondation Polonsky en partenariat avec la British Library. La moitié du corpus des 800 manuscrits (400 pour chaque bibliothèque partenaire du programme) est désormais à la disposition des lecteurs et internautes.

Latin 1991, f. 141r

La liste des 100 manuscrits supplémentaires de la BnF peut être téléchargée, ainsi que celle réunissant les 200 MSS BnF – 200 MSS British Library actuellement disponibles en ligne.

Dans cette deuxième sélection, on signalera tout particulièrement le Psautier de Canterbury (Latin 8846), remarquable pour l’élégance et la finesse de ses enluminures et l’agencement des trois versions du psautier enrichi de gloses. Copié à l’abbaye bénédictine Christ Church de Canterbury à la fin du XIIe siècle, son modèle est le Psautier d’Eadwine.

Latin 8846, f. 2v

Latin 8846, f. 4r

Un autre manuscrit très intéressant, quoique moins spectaculaire pour son décor, est le ms. latin 17814 qui transmet la Consolation de la philosophie de Boèce enrichie dans les marges par le commentaire de Remi d’Auxerre, savant carolingien, grâce au travail de deux copistes actifs à Canterbury à la fin du Xe s. qui se sont partagé le travail, l’un se chargeant du texte, l’autre des gloses. Un lecteur attentif a à son tour glosé massivement le texte au XIVe s., avant que le manuscrit ne poursuive son histoire en passant dans la collection de Jean IV Bouhier (1673-1746), premier président au Parlement de Bourgogne, puis dans la bibliothèque de l’abbé de Clairvaux en 1781. La Révolution entraîne son transfert à la bibliothèque de la ville de Troyes et, de là, à la Bibliothèque Nationale en 1804.

Latin 17814, f. 25r

Latin 17814, f. 63r

Parmi les ouvrages juridiques de référence, ceux de Burchard de Worms et de Gratien sont les plus répandus dans les bibliothèques médiévales. Une copie du Décret de Gratien (Latin 14316) a été exécutée en Angleterre à la fin du XIIe siècle, avant d’être apportée à l’abbaye de Saint-Victor de Paris, où sa décoration a été enrichie aux alentours de 1200 avec deux diagrammes de consanguinité en pleine page.

Latin 14316, f. 213r

Latin 14316, f. 171v

Latin 14316, f. 227v

Latin 14316, f. 161v

L’ensemble des 400 manuscrits jusqu’ici catalogués et numérisés peut être visualisé en téléchargeant la liste : 200 MSS BnF – 200 MSS British Library.
Lire l’annonce dans le blog de notre partenaire, la British Library.

 


Une réflexion sur « France-Angleterre, manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 : le programme Polonsky à mi-parcours »

  1. Il faut saluer encore ce projet financé par la fondation Polonsky. Le corpus des manuscrits sélectionnés, pour les paléographes et historiens de l’art, augmente considérablement celui disponible dans des publications traditionnelles. Pour les plus grands chefs d’oeuvre on peut ainsi très facilement accéder à des images de haute qualité. Le plus souvent on découvre des manuscrits, certes cités dans la bibliographie, mais pas toujours illustrés. Il faut remarquer aussi le tour de force d’offrir en un minimum de temps des descriptions de qualité !
    Un grand progrès pour nos disciplines.
    Dr. Thomas Falmagne
    Bibliothèque nationale de Luxembourg
    Réserve précieuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *