Tous les articles par Alexandre Tur

Alexandre Tur, archiviste paléographe, est conservateur chargé de collections médiévales au département des Manuscrits, coordinateur des projets numériques. Il est docteur de l’Université d’Orléans pour une thèse consacrée aux prédictions astrologiques annuelles dans l’Europe du XVe siècle.

Astuces de recherche dans Mandragore (3)

En ces temps difficiles de #CultureChezNous, vous êtes nombreux à écumer Internet en quête d’illustrations patrimoniales, que ce soit à des fins de recherche universitaire ou de divertissement.

L’occasion rêvée, si ce n’est déjà fait, de (re)découvrir Mandragore, la base des enluminures des manuscrits de la BnF !

Les deux précédents billets nous ont permis de bien comprendre la logique de la description dans Mandragore, de façon à l’exploiter au mieux pour une recherche réussie !

Il nous reste à nous attarder sur le vocabulaire iconographique de Mandragore, qui fait toute la richesse de son indexation.

Pour les plus « acharnés » d’entre vous, nous terminerons cette série de billets sur Mandragore en présentant quelques modes d’accès à la base de données ne passant pas par le site http://mandragore.bnf.fr/, qui peuvent constituer un utile complément… en attendant sa mise à niveau !

Continuer la lecture de Astuces de recherche dans Mandragore (3)

À l’attention du roi Louis XI : Une prédiction astrologique sérieuse pour l’année 1476

Devoir composer, comme c’est le cas en ce moment, avec l’incertitude quant à ce que nous réserve l’avenir, nous permet d’apprécier ce que nous avons perdu, et en particulier la relative facilité d’anticipation dont nous jouissons, sauf accident, en temps normal. Et même en situation de grave crise sanitaire, encore sommes-nous loin des risques de pestes autrement plus meurtrières, de guerres ou de famines qui venaient assombrir l’avenir de nos ancêtres il y a encore quelques siècles.

Dans une telle situation, quoi de plus normal pour les dirigeants que de s’entourer d’experts ? Experts politiques et militaires, bien sûr, mais également scientifiques : en Occident, entre le XIIe et le XVIIe siècle (environ), la science permettant d’anticiper l’avenir s’appelait l’astrologie.

Le manuscrit Latin 7450 de la BnF, une prédiction astrologique adressée par Conrad Heingarter, l’astrologue du duc de Bourbon, au roi de France Louis XI en 1476, est l’une des nombreuses traces de cette « expertise scientifique » parvenue jusqu’à nous.

Latin 7450, Judicium anni millesimi quadringentesimi septuagesimi sexti currentis, f. 3r.
Continuer la lecture de À l’attention du roi Louis XI : Une prédiction astrologique sérieuse pour l’année 1476

Astuces de recherche dans Mandragore (2)

En ces temps difficiles de #CultureChezNous, vous êtes nombreux à écumer Internet en quête d’illustrations patrimoniales, que ce soit à des fins de recherche universitaire ou de divertissement.

L’occasion rêvée, si ce n’est déjà fait, de (re)découvrir Mandragore, la base des enluminures des manuscrits de la BnF !

Le précédent billet donnait quelques généralités sur les principes de description à l’œuvre dans Mandragore, et ce qui la différencie des autres applications de la BnF.

Nous entrons aujourd’hui dans le cœur du sujet : comment chercher efficacement dans Mandragore ?

Continuer la lecture de Astuces de recherche dans Mandragore (2)

Astuces de recherche dans Mandragore (1)

En ces temps difficiles de #CultureChezNous, vous êtes nombreux à écumer Internet en quête d’illustrations patrimoniales, que ce soit à des fins de recherche universitaire ou de divertissement.

L’occasion rêvée, si ce n’est déjà fait, de (re)découvrir Mandragore, la base des enluminures des manuscrits de la BnF !

Mandragore, base des manuscrits enluminés de la BnF (logo)

Continuer la lecture de Astuces de recherche dans Mandragore (1)

Séminaire 2020 d’introduction à l’astronomie et à l’astrologie médiévales

Présentation de manuscrits et sphère armillaire (2019)

Pour la deuxième année consécutive, la BnF co-organise avec le projet ERC ALFA un séminaire d’introduction à l’astronomie et à l’astrologie médiévales. En cinq séances, il se donne pour objectif de couvrir l’essentiel des bases théoriques des deux disciplines, étroitement complémentaires durant la période médiévale, en partant des textes et manuscrits d’époque. Une partie de chaque séance sera dédiée, en alternance, à la présentation de manuscrits originaux de la BnF et à la description de recherches en cours dans ces domaines.

Ce séminaire est ouvert à tous mais plus particulièrement destiné à des chercheurs, débutants ou confirmés, souhaitant s’initier à l’astronomie et à l’astrologie médiévales. Une certaine familiarité avec les manuscrits médiévaux, et en particulier des connaissances de base de paléographie, d’ancien français et de latin médiéval sont préférables.

Organisation : Laure Miolo (IRIS Scripta PSL), Alexandre Tur (BnF, département des Manuscrits), avec la collaboration de Jean-Patrice Boudet et Matthieu Husson.

Continuer la lecture de Séminaire 2020 d’introduction à l’astronomie et à l’astrologie médiévales

Expérimenter avec Mandragore : nouvel échantillon de données sur api.bnf.fr

Dans le cadre de réflexions sur les données de Mandragore, la base des enluminures des manuscrits de la BnF, un nouvel échantillon de données vient d’être mis en ligne sur le site BnF API et jeux de données.

Réalisé à l’occasion du stage professionnel d’une apprentie bibliothécaire au département des Manuscrits, il donne accès à un corpus de huit manuscrits entièrement segmentés, avec l’emplacement des enluminures sur les pages numérisées et l’indexation localisée des personnes et objets identifiables sur ces enluminures.

Lire la suite sur le site BnF

Séminaire d’introduction à l’astronomie et à l’astrologie médiévales

Illustration du Comput de Johannes de Sacrobosco. BnF, Latin 7475, f.33v (BAMGallica)

Pour la première fois, la BnF co-organise avec le projet ERC ALFA un séminaire hybride consacré à l’astronomie et à l’astrologie médiévales. En trois séances, il se donne pour objectif de couvrir l’essentiel des bases théoriques des deux disciplines, étroitement complémentaires à la fin du Moyen Âge, en partant des manuscrits d’époque. Pour parfaire et illustrer ce cœur de doctrine, une partie de chaque séance sera consacrée à des recherches en cours, envisageant des sources astronomiques et/ou astrologiques par une approche transverse, présentées par des spécialistes de ces disciplines.

Continuer la lecture de Séminaire d’introduction à l’astronomie et à l’astrologie médiévales

Réservez vos manuscrits depuis les catalogues en ligne !

À compter du 3 décembre 2018, les procédures de réservation et de communication des documents en salle de lecture du département des Manuscrits évoluent.

Comme dans les salles de lecture du Rez-de-Jardin sur le site François-Mitterrand, et, plus récemment, dans celles des départements spécialisés (depuis le 13 novembre à la Bibliothèque de l’Arsenal, y compris pour les manuscrits), toutes les demandes de communication de documents patrimoniaux (…ou presque !) passent désormais par les catalogues en ligne : BnF Archives et Manuscrits et BnF catalogue général.

Réserver le manuscrit Smith-Lesouëf 70 dans BnF Archives et Manuscrits

Continuer la lecture de Réservez vos manuscrits depuis les catalogues en ligne !

Pour ses 15 ans, Mandragore est interrogeable dans le portail Biblissima

Depuis le mois de mars, Mandragore, la base des enluminures des manuscrits de la BnF, peut être interrogée dans le portail Biblissima, actuellement en version beta (http://beta.biblissima.fr/). Cette intégration intervient alors que le site http://mandragore.bnf.fr/, mis en ligne à l’occasion du Salon du Livre 2003, fête ses 15 ans.

Accès par entité dans le portail Biblissima. Actuellement, les enluminures proviennent essentiellement de Mandragore (ici Aimeri de Poitiers enluminé par le maître de Guillebert de Metz, à voir dans Mandragore)

Continuer la lecture de Pour ses 15 ans, Mandragore est interrogeable dans le portail Biblissima

Les numérisations de l’été

Malgré les beaux jours qui déjà s’éloignent, le rythme de la numérisation ne fléchit pas à la BnF, au contraire : pour tenir un programme exceptionnellement chargé d’ici la fin de l’année 2017, plus de 700 manuscrits (toutes collections confondues) ont été mis en ligne dans Gallica depuis le mois de juin, et presque autant se pressent déjà dans les ateliers, qui constitueront les livraisons de l’automne.

Cliquez sur le logo Gallica pour voir les dernières livraisons dans la bibliothèque numérique. Les manuscrits enluminés cet été enrichiront progressivement Mandragore dans les prochains mois.

Continuer la lecture de Les numérisations de l’été

L’Apocalypse dans Mandragore

Le magazine Les Echos Week-End du 25 août dernier, dans un reportage signé Laura-Mai Gaveriaux et consacré à la BnF, « le palais où le livre est roi » (lire en ligne), mentionne un certain nombre des services proposés aux chercheurs et au grand public. Parmi ceux-ci, bien entendu, la numérisation des ouvrages patrimoniaux, et les applications permettant d’en tirer profit, telles que Mandragore pour les manuscrits enluminés :

« Mandragore, la base iconographique riche de 170 000 notices établies à partir de manuscrits anciens, recèle par exemple une représentation de l’Apocalypse selon la vision mystique d’un seigneur normand du xve siècle, visible dans toute la richesse de ses couleurs en plein écran, sur un simple clic. »

Continuer la lecture de L’Apocalypse dans Mandragore

Bilan de la numérisation des manuscrits médiévaux de la BnF en 2016

Au cours de l’année 2016, la BnF a envoyé en numérisation plus de 150 000 documents. À lui seul, le département des Manuscrits a fait numériser par les ateliers spécialisés de la bibliothèque ou par ses prestataires 1 798 manuscrits (et 5 201 microfilms), la bibliothèque de l’Arsenal 210 (plus 838 imprimés et 364 microfilms).

Dans le cadre d’une programmation scientifique établie par les chargés de collection, mais également grâce à des partenariats ou encore à l’occasion d’opérations de conservation ou grâce à des reproductions à la demande, ce sont donc plus d’un millier de nouveaux manuscrits médiévaux disponibles sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF. Près de 500 numérisations – de manuscrits médiévaux, mais également modernes ou orientaux – fournissent par ailleurs de nouvelles reproductions à la base d’enluminures Mandragore.

Continuer la lecture de Bilan de la numérisation des manuscrits médiévaux de la BnF en 2016