Tous les articles par Graziella Pastore

L’héraldique de la table ronde. Textes, manuscrits, armoriaux – Journée d’études, 21 juin 2024

Depuis des siècles, l’héraldique imaginaire de la Table Ronde ne manque pas d’intriguer des générations d’amateurs qui vont chercher dans les armoriaux et dans les miniatures des manuscrits les blasons des chevaliers de la légende. Ainsi, le blason de sinople au lion d’or pour Tristan, de pourpre à l’aigle bicéphale d’or pour Gauvain, d’azur à treize couronnes d’or pour Arthur. Grâce aux enquêtes de Michel Pastoureau, cet étonnant langage emblématique a été éclairé et rendu accessible au public. Mais des interrogations persistent autour des déclinaisons littéraires et figuratives de cette grammaire iconographique.

Organisée dans le cadre du projet de recherche IMAGINARM (ANR Jeune chercheur) par Francesco Montorsi (Université Lyon 2 – CIHAM, UMR 5648) et Graziella Pastore (BnF – département des Manuscrits), cette journée d’études vise à réunir des spécialistes de littérature et d’héraldique pour explorer les nombreuses formes que l’héraldique arthurienne a prises pendant l’époque médiévale, que ce soit dans les textes, dans les images des manuscrits ou dans ces étonnants objets que sont les armoriaux de la Table Ronde.  

Télécharger le programme

Bibliothèque nationale de France. Richelieu – Salle des conférences
5, rue Vivienne – 75002 Paris

La journée sera enregistrée et prochainement disponible sur la chaîne YouTube de la BnF.

Séminaire BnF/IRHT “Autour d’un manuscrit. Les manuscrits en langues romanes de la BnF”

Le département des Manuscrits et la section Romane de l’IRHT inaugurent cette année un séminaire consacré à l’étude des manuscrits médiévaux en langues romanes. Principalement destiné aux chercheurs médiévistes et aux étudiants (historiens, philologues, historiens de l’art, littéraires, etc.), mais ouvert aussi au grand public, ce séminaire sera organisé sur 6 séances, chacune portant sur un manuscrit qui sera présent en salle et fera l’objet de discussion. Chaque séance vise à dresser l’état de la recherche, à enrichir les études grâce aux échanges entre chercheurs et conservateurs, ainsi qu’à mettre à jour les données dans les bases JONAS et BnF Archives et Manuscrits.

PROGRAMME 2023/2024

  • 13 novembre 2023, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Richard TRACHSLER, Dialogue avec un manuscrit. Paulin Paris devant le fr. 747
  • 11 décembre 2023, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Hanno WIJSMAN, Une autre paire de manches. Les aventures héraldiques d’un manuscrit des Faits du bon chevalier Jacques de Lalaing (fr. 16830)
  • 29 janvier 2024, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Caterina MENICHETTI, Lire le roman de Jaufre dans le ms. fr. 2164
  • 26 février 2024, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Darwin SMITH, Le singulier destin d’un livre de méditation du XVe siècle : le Recueil Bigot (fr. 1707 et 15080)
  • 25 mars 2024, 17h (site François-Mitterrand, salle 70) : Maxence HERMANT Le Lancelot-Graal de Jacques d’Armagnac et Jean de Berry (fr. 117-120). Retour sur les modifications du programme iconographique
  • 29 avril 2024, 10h30 (Richelieu, salle des Manuscrits) : Marie-Hélène TESNIÈRE, Françoise FERY-HUE, Véronique DE BECDELIÈVRE, Trois manuscrits de la Librairie de Charles V

Le séminaire se tiendra à la Bibliothèque nationale de France, site Richelieu (5, rue Vivienne, Paris) : les séances des 13/11/23, 11/12/23, 29/01/24, 26/02/24 se tiendront de 17h à 18h30 dans la salle des conférences ; la séance du 25/03/24 se tiendra sur le site François-Mitterrand (salle 70, près du Petit Auditorium); la séance du 29/04/24 se tiendra de 10h30 à 12h30 dans la salle de lecture du département des Manuscrits.

Accès libre dans la limite des places disponibles

Pour informations : piero-andrea.martina @ irht.cnrs.fr — graziella.pastore @ bnf.fr

Parution de la sélection thématique Gallica : « La Librairie royale sous Charles V et Charles VI »

Destinée à servir la politique d’un souverain averti et passionné par les livres, la librairie constituée sous le roi Charles V le Sage (1364-1380) et transférée en 1369 par celui-ci du Palais de la Cité à celui du Louvre rassemblait plus de 1000 manuscrits. Ceux-ci constituaient une collection exceptionnelle tant par leur richesse que par leur caractère encyclopédique, puisqu’ils touchaient à tous les domaines du savoir. Héritée par Charles VI, puis rachetée en grande partie en 1425 par Jean de Bedford, régent du royaume, cette collection fut définitivement dispersée à la mort de ce dernier en 1435.

Français 1950, f. 2r – Liber de informatione principum, traduction en français parJean Golein
Continuer la lecture de Parution de la sélection thématique Gallica : « La Librairie royale sous Charles V et Charles VI »