Archives de catégorie : Actualités

Le Roman de Renart

Le Roman de Renart n’est en vérité pas vraiment un roman, du moins pas au sens moderne du terme. Il s’agit en fait d’un recueil de textes écrits en langue romane aux XIIe et XIIIe siècles, par des auteurs presque tous anonymes. Ce long texte se compose de récits disparates, appelés « branches », issus d’une longue tradition de récits animaliers en latin qui remonte, entres autres influences, à Ésope et ses fables.

Roman de Renart, BNF, Manuscrits, Français 12584, f. 59

Continuer la lecture de Le Roman de Renart

Un manuscrit (ou 600) pour l’été

L’été commence, et ses beaux jours nous apportent une moisson de nouveaux textes à découvrir et à partager. Le programme « France-Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 » vous offre une sélection de choix parmi 600 manuscrits catalogués et numérisés, 300 à la BnF et 300 à la British Library, désormais disponibles en ligne grâce au mécénat de la Fondation Polonsky.

BnF, Latin 12033, f. Av (détail)

Continuer la lecture de Un manuscrit (ou 600) pour l’été

Le Roman de la Rose

Le mardi 12 juin, de 17h30 à 18h30, une rencontre Gallica est consacrée au Roman de la Rose (Bibliothèque François-Mitterrand – Salle 70) . C’est l’occasion de revenir sur un best-seller médiéval.

Le Roman de la Rose est un long poème écrit au XIIIe siècle par deux auteurs successifs : Guillaume de Lorris et Jean de Meun. Il s’inscrit dans la tradition des « arts d’aimer » inspirés d’Ovide. Prenant la forme d’un songe allégorique, il conte la quête et la cueillette d’une rose – une jeune fille – par un jeune homme, l’Amant, du coup de foudre initial à la conquête-défloration de l’Aimée. Tout à la fois délicieusement aimable et misogyne, codifié et subversif, ce long poème traite d’un sujet intemporel : l’amour, ses joies, ses écueils, ses enjeux sociaux et spirituels.

Roman de la Rose, BNF, Manuscrits, français 380, f. A (Paris, vers 1400)

Continuer la lecture de Le Roman de la Rose

Stratégies de conservation et numérisation

Dans le cadre du programme « France-Angleterre : manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 », soutenu par la Fondation Polonsky, un workshop est organisé au sujet des stratégies de conservation mises en place par les deux bibliothèques partenaires, la British Library et la BnF, en lien avec la numérisation de manuscrits médiévaux.

BnF, NAL 1498 (avant traitement)

La rencontre aura lieu dans le Petit Auditorium de la BnF (site François Mitterrand), le 15 juin 2018 de 11h à 17h. Elle est conçue pour les professionnels des bibliothèques, les étudiants se spécialisant dans les domaines de la conservation et du patrimoine, et toute personne s’intéressant aux questions soulevées par la numérisation des manuscrits médiévaux.

Voir le programme détaillé (ou en français)

L’héritage de Charlemagne. Conférence sur les Évangiles de Drogon

Les Évangiles de Drogon, transmis dans le manuscrit Latin 9388, ont été réalisés à Metz au milieu du IXe siècle. L’attention qui leur a été réservée ne s’est pas limitée au programme iconographique des enluminures, mais aussi à celui des cinq plaques d’ivoire sculptées datant de la même époque.

Latin 9388, f. 12r (détail)

Continuer la lecture de L’héritage de Charlemagne. Conférence sur les Évangiles de Drogon

Appel au mécénat pour la restauration de reliures d’orfèvrerie

En collaboration avec les Amis de la BnF et la King Baudouin Foundation, la Bibliothèque nationale de France lance un appel au mécénat autour de trois programmes en particulier :

  • la « Renaissance de Richelieu » en lien avec la restauration des bâtiments historiques de la bibliothèque
  • la publication d’un ouvrage sur les « Trésors de Richelieu » à l’occasion de la réouverture complète du site, en 2021
  • la restauration des principales reliures d’orfèvrerie des manuscrits médiévaux de la BnF

Continuer la lecture de Appel au mécénat pour la restauration de reliures d’orfèvrerie

Pour ses 15 ans, Mandragore est interrogeable dans le portail Biblissima

Depuis le mois de mars, Mandragore, la base des enluminures des manuscrits de la BnF, peut être interrogée dans le portail Biblissima, actuellement en version beta (http://beta.biblissima.fr/). Cette intégration intervient alors que le site http://mandragore.bnf.fr/, mis en ligne à l’occasion du Salon du Livre 2003, fête ses 15 ans.

Accès par entité dans le portail Biblissima. Actuellement, les enluminures proviennent essentiellement de Mandragore (ici Aimeri de Poitiers enluminé par le maître de Guillebert de Metz, à voir dans Mandragore)

Continuer la lecture de Pour ses 15 ans, Mandragore est interrogeable dans le portail Biblissima

France-Angleterre, manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 : le programme Polonsky à mi-parcours

Nous avons le plaisir d’annoncer la mise en ligne de 100 nouveaux manuscrits médiévaux de la BnF, copiés et enluminés entre 700 et 1200 en France ou en Angleterre. Leur catalogage et leur numérisation, ainsi que, pour certains d’entre eux, leur restauration ont été réalisés grâce au mécénat de la Fondation Polonsky en partenariat avec la British Library. La moitié du corpus des 800 manuscrits (400 pour chaque bibliothèque partenaire du programme) est désormais à la disposition des lecteurs et internautes.

Latin 1991, f. 141r

Continuer la lecture de France-Angleterre, manuscrits médiévaux entre 700 et 1200 : le programme Polonsky à mi-parcours

France-Angleterre, 700-1200 : les cent premiers manuscrits, décrits et numérisés, en ligne !

Dès aujourd’hui, dans archivesetmanuscrits.bnf.fr (notre catalogue en ligne des collections spécialisées) et dans Gallica,  vous pouvez consulter, respectivement, les descriptions et les reproductions des cent premiers manuscrits inscrits dans « France-Angleterre, 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library, un programme de la Fondation Polonsky ».

Bible (Ms. Latin 116, f. 12r, détail)

Continuer la lecture de France-Angleterre, 700-1200 : les cent premiers manuscrits, décrits et numérisés, en ligne !

Pouvoir et beauté : reliures précieuses récemment restaurées

Parmi les bienfaits du mécénat, de nouveaux documents sont numérisés et mis en ligne dans Gallica. Mais les opérations rendues possibles grâce au soutien des mécènes ne se limitent pas à la numérisation. 82 manuscrits, copiés entre le VIIIe et le XIIe siècle, ont pu être également restaurés et rendus à nouveau communicables en salle de lecture, dans le cadre du programme « France-Angleterre 700-1200 : manuscrits médiévaux de la Bibliothèque nationale de France et de la British Library » grâce au mécénat de la Fondation Polonsky.

BnF, Latin 9391, plat inférieur restauré

BnF, Latin 9436, plat supérieur restauré

Parmi cet ensemble, deux manuscrits rehaussés d’une reliure particulièrement précieuse seront visibles par toutes celles et tous ceux qui visiteront les salles du département des Objets d’art du Musée du Louvre, du 1er novembre 2017 jusqu’au  2 juillet 2018 … et bientôt sur Gallica !

Continuer la lecture de Pouvoir et beauté : reliures précieuses récemment restaurées

François Ier et l’art des Pays-Bas – exposition au musée du Louvre, 18/10/2017-15/01/2018

Le musée du Louvre organise du 18 octobre 2017 au 15 janvier 2018 une exposition consacrée à François Ier et l’art des Pays-Bas. Son propos est de montrer combien l’art au temps de ce souverain a connu de fortes influences septentrionales, prenant à contrepied l’historiographie traditionnelle où sont davantage mises en avant les influences italiennes.

Tous les arts sont mis à l’honneur, et tout particulièrement celui des manuscrits enluminés, avec une dizaine de prêts exceptionnels de la Bibliothèque nationale de France (département des Manuscrits et bibliothèque de l’Arsenal). Continuer la lecture de François Ier et l’art des Pays-Bas – exposition au musée du Louvre, 18/10/2017-15/01/2018

Exposition « Jean Malouel », du 6 octobre 2017 au 7 janvier 2018, Rijksmuseum, Amsterdam

Du 6 octobre 2017 au 7 janvier 2018, le Rijksmuseum organise une exposition en l’honneur du peintre Jean Malouel (Johann Maelwael en néerlandais). Le département des Manuscrits s’associe à cette rétrospective par le prêt de cinq œuvres exceptionnelles, dont nous présentons ici une sélection. Continuer la lecture de Exposition « Jean Malouel », du 6 octobre 2017 au 7 janvier 2018, Rijksmuseum, Amsterdam

Le Codex Sinopensis (Supplément Grec 1286)

Communément appelé codex Sinopensis du nom de la ville de Sinope sur la mer Noire où il a été acquis en 1899, le manuscrit de l’évangile de Matthieu (Supplément grec 1286) de la seconde moitié du VIe siècle est un des deux manuscrits enluminés les plus anciens du Nouveau Testament grec qui nous soient parvenus. Écrit à l’encre d’or sur un parchemin pourpré, le manuscrit conserve cinq enluminures qui illustrent des épisodes majeurs du récit biblique, le festin d’Hérode et la mort de Jean Baptiste (Mt 14, 6-11, f. 10v), le premier miracle de la multiplication des pains (Mt 14, 13-16, f. 11r, enluminure très partiellement conservée), le second miracle de la multiplication des pains (Mt 15, 33-37, f. 15r), la guérison miraculeuse des deux aveugles de Jéricho (Mt 20, 32-34, f. 29r) et le miracle du figuier desséché (Mt 21, 18-19, f. 30v). Ces miniatures placées en bas de page sont toujours encadrées par deux personnages de l’Ancien Testament qui déroulent devant eux le texte vétérotestamentaire censé annoncer l’épisode néotestamentaire représenté au centre : il s’agit de Moïse (pour des versets de la Genèse et de l’Exode, f. 10v, 11r, 15r), David (pour le psautier, f. 10v, 11r, 15r, 29r), Isaïe (f. 29r), Habaquq (f. 30v) et Daniel (f. 30v).

Festin d’Hérode et mort de Jean Baptiste, encadré par Moïse et David

BnF, Supplément Grec 1286, f. 10v

Continuer la lecture de Le Codex Sinopensis (Supplément Grec 1286)

Census : recenser et identifier les manuscrits par langue et par pays : colloque les 12 et 13 octobre 2017 à Paris

Les entreprises de recensement et de catalogage des manuscrits sont aujourd’hui en pleine évolution : les travaux sur support papier sont accompagnés, et de plus en plus souvent supplantés, par des outils électroniques.

Face à la diversité des solutions techniques et des modes de description mis en oeuvre, nous proposons une réflexion collective associant les chercheurs et les établissements de conservation. Le but de la rencontre, dont  l’occasion est fournie par le 80e anniversaire de l’IRHT, est d’abord de confronter les expériences dans les divers pays et les divers champs linguistiques, afin de réfléchir ensemble aux moyens de mutualiser et de mettre en lien recensements et descriptions de manuscrits par langues, par pays, par type de manuscrits.

Voir le programme

Entrée libre et gratuite

Jeudi 12 octobre 2017
Institut de recherche et d’histoire des textes
Site Iéna, Salle Jeanne-Vielliard
40 avenue d’Iéna, 75116 Paris

Vendredi 13 octobre 2017
Bibliothèque nationale de France,
Petit auditorium du site François Mitterrand
avenue de France, 75013 Paris

Les numérisations de l’été

Malgré les beaux jours qui déjà s’éloignent, le rythme de la numérisation ne fléchit pas à la BnF, au contraire : pour tenir un programme exceptionnellement chargé d’ici la fin de l’année 2017, plus de 700 manuscrits (toutes collections confondues) ont été mis en ligne dans Gallica depuis le mois de juin, et presque autant se pressent déjà dans les ateliers, qui constitueront les livraisons de l’automne.

Cliquez sur le logo Gallica pour voir les dernières livraisons dans la bibliothèque numérique. Les manuscrits enluminés cet été enrichiront progressivement Mandragore dans les prochains mois.

Continuer la lecture de Les numérisations de l’été