Archives de catégorie : Actualités

Colloque “La couleur : matière, technique et perception”, BnF-INHA, 23-24 Mai 2024

Ce colloque viendra clore quatre ans de travaux qui ont permis de créer non seulement une matrice d’accueil des données matérielles en histoire de l’art dans AGORHA, mais aussi un nouveau système de visualisation de ces données, corrélées aux données traditionnellement mobilisées en histoire de l’art, à partir de deux corpus : panneaux peints et enluminures. L’enjeu de ce colloque est double : présenter ces nouveaux outils à la communauté scientifique et les intégrer au champ des études matérielles, en faisant intervenir des chercheurs français et étrangers. Croiser les approches permettra ainsi de susciter de nouvelles interprétations et de renouveler les pratiques.

Une partie de l’événement se déroulera en anglais.
En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, l’UMR
8167 Orient et Méditerranée (équipe Monde byzantin) et le
centre Jean-Mabillon

Continuer la lecture de Colloque “La couleur : matière, technique et perception”, BnF-INHA, 23-24 Mai 2024

Exploration guidée des manuscrits astronomiques et astrologiques latins de la Bibliothèque nationale de France (2 février 2024)

Dans le cadre de l’atelier de paléographie des manuscrits astronomiques et astrologiques organisé par l’Institut de recherche et d’histoire des textes (org. Eleonora Andriani), une présentation de manuscrits emblématiques de la « science des astres » latine médiévale dans les collections de la Bibliothèque nationale de France aura lieu le 2 février 2024.

Affiche annonçant une exploration guidée des manuscrits astronomiques et astrologiques latins de la Bibliothèque nationale de France, avec le Dr Alexandre Tur, conservateur chargé des manuscrits scientifiques du Moyen Âge, le 2 février 2024 de 14h à 16h30, sur inscription préalable. Les illustrations de l'affiche sont issues du manuscrit Latin 7330.

Cette présentation est ouverte à tous (sur inscription préalable), mais en raison des contraintes d’un tel exercice, le nombre de places est limité, avec une priorité accordée aux participants habituels de l’atelier.

Continuer la lecture de Exploration guidée des manuscrits astronomiques et astrologiques latins de la Bibliothèque nationale de France (2 février 2024)

APPEL À COMMUNICATION – 15ÈMES RENCONTRES GRIM-IMAGO (13 JUIN 2024)

Appel à communication

Groupe de Recherches en Iconographie Médiévale / IMAGO

Quinzièmes rencontres GRIM-IMAGO

13 juin 2024, Paris, INHA, salle Demargne

Le GRIM – Groupe de Recherches en iconographie médiévale – est un collectif académique fondé par Christian Heck s’intéressant à l’analyse et l’interprétation des œuvres du Moyen Âge, mais aussi aux corpus et bases d’images qui les rendent possibles. Il est dorénavant lié à IMAGO, association d’historiens de l’art sise au CESCM de Poitiers, et porté par un comité scientifique (Charlotte Denoël, Conservatrice en chef, BnF, département des manuscrits/Centre Jean Mabillon ; Anne-Orange Poilpré, PR, Université Paris 1/HiCSA ; Cécile Voyer, PR, Université de Poitiers/CESCM).

Le GRIM organise des conférences ponctuelles (Les rencontres Imago, au CESCM de Poitiers) et des journées d’études (à l’Institut national d’histoire de l’art, à Paris), ouvertes à toutes et tous.

Une place privilégiée est accordée aux interventions des jeunes chercheuses et chercheurs (dès le Master 2).

Les communications durent 20 mn. Elles sont dédiées aux questions de méthodologie et d’historiographie et non à la présentation générale des fruits d’une recherche. Elles éviteront les longues descriptions énumératives, pour se concentrer sur des dossiers précis, et s’attacheront à en expliciter les cadres théoriques.

Animal, animalité, bestialité dans les images médiévales

Déclinant la formule désormais célèbre du linguistic turn, l’anthropologue Sarah Franklin proposait en 2003 celle d’animal turn. Elle entendait ainsi signifier que l’animal ne pouvait plus être appréhendé comme un objet, mais comme un être agissant et interagissant avec l’homme. En réalité, l’anthropologie a toujours considéré la nature et les animaux dans son champ d’étude puisque toute société entretient avec eux des relations réelles ou idéelles, et que de ce fait, ils sont qu’ils sont ainsi partie intégrante des communautés humaines. Force est de constater néanmoins que les animal studies ont largement ouverts les Sciences Humaines à l’exploration des relations entre les hommes et les animaux. Continuer la lecture de APPEL À COMMUNICATION – 15ÈMES RENCONTRES GRIM-IMAGO (13 JUIN 2024)

Séminaire BnF/IRHT “Autour d’un manuscrit. Les manuscrits en langues romanes de la BnF”

Le département des Manuscrits et la section Romane de l’IRHT inaugurent cette année un séminaire consacré à l’étude des manuscrits médiévaux en langues romanes. Principalement destiné aux chercheurs médiévistes et aux étudiants (historiens, philologues, historiens de l’art, littéraires, etc.), mais ouvert aussi au grand public, ce séminaire sera organisé sur 6 séances, chacune portant sur un manuscrit qui sera présent en salle et fera l’objet de discussion. Chaque séance vise à dresser l’état de la recherche, à enrichir les études grâce aux échanges entre chercheurs et conservateurs, ainsi qu’à mettre à jour les données dans les bases JONAS et BnF Archives et Manuscrits.

PROGRAMME 2023/2024

  • 13 novembre 2023, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Richard TRACHSLER, Dialogue avec un manuscrit. Paulin Paris devant le fr. 747
  • 11 décembre 2023, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Hanno WIJSMAN, Une autre paire de manches. Les aventures héraldiques d’un manuscrit des Faits du bon chevalier Jacques de Lalaing (fr. 16830)
  • 29 janvier 2024, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Caterina MENICHETTI, Lire le roman de Jaufre dans le ms. fr. 2164
  • 26 février 2024, 17h (Richelieu, salle des conférences) : Darwin SMITH, Le singulier destin d’un livre de méditation du XVe siècle : le Recueil Bigot (fr. 1707 et 15080)
  • 25 mars 2024, 17h (site François-Mitterrand, salle 70) : Maxence HERMANT Le Lancelot-Graal de Jacques d’Armagnac et Jean de Berry (fr. 117-120). Retour sur les modifications du programme iconographique
  • 29 avril 2024, 10h30 (Richelieu, salle des Manuscrits) : Marie-Hélène TESNIÈRE, Françoise FERY-HUE, Véronique DE BECDELIÈVRE, Trois manuscrits de la Librairie de Charles V

Le séminaire se tiendra à la Bibliothèque nationale de France, site Richelieu (5, rue Vivienne, Paris) : les séances des 13/11/23, 11/12/23, 29/01/24, 26/02/24 se tiendront de 17h à 18h30 dans la salle des conférences ; la séance du 25/03/24 se tiendra sur le site François-Mitterrand (salle 70, près du Petit Auditorium); la séance du 29/04/24 se tiendra de 10h30 à 12h30 dans la salle de lecture du département des Manuscrits.

Accès libre dans la limite des places disponibles

Pour informations : piero-andrea.martina @ irht.cnrs.fr — graziella.pastore @ bnf.fr

La pratique de la lecture au Moyen Âge

Guadaldra lisant, Boccace, Histoire des femmes illustres, BnF Français 599, f. 89v (Mandragore, BAM, Gallica).

D’octobre 2020 à juillet 2022, la BnF a pris part au projet ARMA — « The Art of Reading in the Middle Ages » — co-financé par l’Union européenne, aux côtés de sept partenaires européens : la  Bibliothèque nationale et universitaire de Slovénie, la Bibliothèque nationale de République Tchèque, la Bibliothèque d’État de Berlin, le Hunt Museum (Irlande), la Bibliothèque universitaire de Leiden (Pays-Bas), la Fondation Europeana et la Bibliothèque publique de Bruges (Belgique).

Ce projet avait pour objectif la constitution d’une collection européenne d’objets et de manuscrits médiévaux sur la plateforme Europeana, ainsi que la création de ressources pédagogiques et destinées au grand public.

Les manuscrits médiévaux de Gallica à l’honneur du podcast Passion Médiévistes

À l’occasion des 25 ans et 10 millions de documents de Gallica, le podcast Passion médiévistes s’intéresse à la numérisation des collections médiévales de la BnF et en interroge les différents acteurs, de l’atelier de photographie du site Richelieu à la coordination générale de l’entreprise de bibliothèque numérique.

Passion médiévistes, hors-série 24 : « Gallica, une bibliothèque numérique à découvrir », https://passionmedievistes.fr/hs-24-gallica/.

Pour en savoir plus sur la numérisation des manuscrits médiévaux de la BnF :

Inscription au registre Mémoire du monde des manuscrits de l’école de la cour de Charlemagne

L’Unesco a inscrit le 18 mai 2023, sur le registre Mémoire du monde, les manuscrits de l’école de la cour de Charlemagne. La candidature a été portée conjointement par la Stadtbibliothek de Trier et la Bibliothèque nationale de France, avec le soutien des établissements conservant les manuscrits, en France et en Europe. Sur les huit manuscrits concernés par cette inscription, la BnF en conserve trois, deux au département des manuscrits (Évangéliaire de Charlemagne, BnF NAL 1203 ; Évangiles de Saint-Médard de Soissons, BnF Latin 8850) et un à la bibliothèque de l’Arsenal (Évangiles de Saint-Martin-des-Champs, BnF, Arsenal, ms. 599).

Lire la suite sur le site de la BnF : https://www.bnf.fr/fr/actualites/inscription-au-registre-memoire-du-monde-de-lunesco-des-manuscrits-de-lecole-de-la-cour.

Deux nouvelles acquisitions pour le département des Manuscrits de la BnF

Le département des Manuscrits de la BnF a récemment acquis d’un collectionneur privé deux ouvrages médiévaux d’époques et de natures très différentes : une rare copie  du VIIe livre de la Mutacion de Fortune de Christine de Pizan et un coutumier méridional à l’usage d’une communauté franciscaine.

Continuer la lecture de Deux nouvelles acquisitions pour le département des Manuscrits de la BnF

Nouvelle publication : L’Art médiéval est-il contemporain? Is Medieval Art Contemporary?, éd. Charlotte Denoël, Larisa Dryansky, Erik Verhagen, Isabelle Marchesin, Brepols, 2023.

This publication brings together essays by scholars of both medieval and contemporary art, offering a cross-disciplinary approach of both periods. It investigates how contemporary artists and contemporary art historians perceive medieval art, and, reciprocally, how medieval art historians envisage the echoes of medieval artforms and esthetics in contemporary art. The volume follows on from the symposium organized in conjunction with the exhibition “Make it New: Carte Blanche à Jan Dibbets” that was held at the Bibliothèque Nationale de France (Paris) in 2019, and which presented side by side Hrabanus Maurus’s De Laudibus Sanctae Crucis (In Praise of the Holy Cross), a masterpiece of Carolingian art, with works by artists associated with conceptual art, mininimal art, and land art.

How and why has medieval art, and particularly early medieval art, inspired contemporary artists since the 1950s? What has medieval art contributed to contemporary art? How has medieval art’s treatment of figures, color, space, geometry, and rhythm provided inspiration for contemporary artists’ experiments with form? In what way does contemporary artists’ engagement with the topics of formatting, writing, semiosis, mimesis, and ornamentation draw inspiration from medieval models? To what extent and in what sense are the notions of authorship and performativity relevant for understanding conceptions of artmaking in both periods? Rather than focusing on medievalism and citational practices, or on the theory of images—both approaches having already produced an important body of comparative readings of medieval and contemporary art—the essays in this volume address the question of medieval art’s contemporaneity thematically, through three trans-chronological topics: authorship, semiosis and mathematics, and performance. Engaging the artists’ works as well as their writings, these studies conflate conceptual and esthetic perspectives.

https://www.brepols.net/products/IS-9782503599731-1

 

Continuer la lecture de Nouvelle publication : L’Art médiéval est-il contemporain? Is Medieval Art Contemporary?, éd. Charlotte Denoël, Larisa Dryansky, Erik Verhagen, Isabelle Marchesin, Brepols, 2023.

Participez à l’acquisition du bréviaire de Charles V

La BnF souhaite acquérir un exceptionnel manuscrit enluminé réalisé vers 1370 pour le roi de France Charles V (1338-1380), le Bréviaire à l’usage de la Sainte-Chapelle. Cette acquisition permettrait au manuscrit de rejoindre les collections nationales, dont l’histoire commence avec Charles V dit «le Sage», célèbre pour son amour des livres et du savoir. La librairie qu’il installa au Louvre vers 1368 constitue le cœur historique de la BnF. Le Bréviaire à l’usage de la Sainte-Chapelle provient de cette inestimable collection princière dont seuls 185 volumes ont été retrouvés. Continuer la lecture de Participez à l’acquisition du bréviaire de Charles V

Comparer des manuscrits de Mandragore et d’ailleurs grâce au protocole IIIF

Mandragore offre la possibilité de comparer un document décrit dans la base avec un ou des documents provenant d’autres bibliothèques numériques grâce aux possibilités offertes par le visualiseur Mirador. Pour cela il faut que le document à comparer soit issu d’une bibliothèque numérique utilisant, comme Mandragore, le protocole IIIF (International Image Interoperability Framework).

Ce protocole est utilisé par un nombre croissant de bibliothèques françaises (BnF, BVMM, Nubis, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne…), mais aussi européennes (Universitad Complutense de Madrid, e-codices pour la Suisse) et américaines (Houghton Library à Harvard…). La page du site Biblissima consacrée au protocole IIIF liste un certain nombre de ces établissements. On peut notamment y ajouter la Bibliothèque vaticane (DVL, Digital Vatican Library) ou le projet Fragmentarium.

Les numérisations de manuscrits utilisant ce protocole sont accompagnées d’un « manifeste », sous la forme d’un lien dont la syntaxe se termine par /manifest.json et sont généralement accompagnées du logo IIIF. C’est ce lien qui permet de « transférer » le manuscrit issu d’une bibliothèque numérique tierce dans Mandragore.

Cette démarche nécessite dans un premier temps de localiser le manifeste IIIF du document que l’on souhaite comparer dans Mandragore, puis de l’y importer. Continuer la lecture de Comparer des manuscrits de Mandragore et d’ailleurs grâce au protocole IIIF

Un nouveau fac-similé et une nouvelle étude du Beatus de Saint-Sever aux éditions Citadelles-Mazenod et BnF

https://citadelles-mazenod.com/product/le-beatus-de-saint-sever/

Le Beatus de Saint-Sever, Paris: BnF-Citadelles Mazenod, 2022. Volume de Commentaires sous la direction de Charlotte Denoël, avec les contributions de : Isabelle Marchesin, Pascale Bourgain, Emmanuelle Vagnon, Maria Stavrinaki, et une conclusion de Xavier Barral i Altet.

Le Beatus de Saint-Sever(Paris, BnF latin 8878) est l’un des manuscrits les plus fascinants du Moyen Âge, aussi bien par l’ampleur de son programme iconographique et le chromatisme éclatant de ses peintures que par l’ambition du projet artistique de son commanditaire, Grégoire de Montaner. Le destin de cet homme et de l’œuvre qu’il a conçue s’est forgé au sein de l’abbaye gasconne de Saint-Sever, que Grégoire dirigea de 1028 à 1072, à une époque où la Gascogne vivait une histoire mouvementée, entre le royaume capétien, Al-Andalus et les luttes féodales entre les seigneurs locaux. Récit à la fois textuel et visuel de l’Apocalypse de saint Jean commentée, ce testament artistique de l’abbé de Saint-Sever s’adressait prioritairement à ses moines : il s’agissait d’assurer leur salut en même temps que d’asseoir l’autorité spirituelle et temporelle de l’abbaye. À travers ses textes et ses images, ce sont tous les débats, conflits et luttes d’influence de l’époque qui se dessinent en toile de fond. Plus largement, au-delà du fait religieux, cet ouvrage aborde un thème universel fondamental, celui du destin de l’humanité. C’est pourquoi sa fortune fut et demeure immense, tant auprès des chercheurs qui l’ont scruté que des artistes qui s’en sont nourris.
Les éditions Citadelles & Mazenod inaugurent un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France pour consacrer à ce manuscrit une nouvelle édition restituant l’objet dans ses moindres détails à partir de sa numérisation en haute définition. Ce fac-similé s’accompagne d’une étude de spécialistes du sujet qui, par leurs lectures croisées, posent un regard neuf sur le manuscrit. S’appuyant sur les recherches antérieures et l’analyse matérielle qui a été, pour la première fois, menée sur le manuscrit au moyen des technologies les plus avancées par le C2RMF et le CRC, ceux-ci se sont attachés à éclairer les strates multiples de lecture et la compréhension profonde de ce chef-d’œuvre, ainsi que ses vies à travers les siècles.

Continuer la lecture de Un nouveau fac-similé et une nouvelle étude du Beatus de Saint-Sever aux éditions Citadelles-Mazenod et BnF

Journée d’étude « Les bases de données iconographiques à l’heure de l’intelligence artificielle  : enjeux, état des lieux et perspectives »

1er décembre, 9h00-18h00, à l’École nationale des chartes (salle Léopold Delisle)

Possibilité de participer par visioconférence sur inscription

En novembre 2022, la BnF met en ligne une nouvelle version de sa base consacrée aux décors des manuscrits, Mandragore. La modernisation de l’un des plus anciens outils de ce type donne l’occasion de réfléchir aux enjeux actuels qui entourent les bases de données iconographiques, tant pour les producteurs scientifiques et les informaticiens qui en assurent le développement que pour les usagers, qu’ils soient chercheurs professionnels ou amateurs. Au-delà des défis d’obsolescence technique qui se posent aux outils des débuts de l’internet, l’évolution des pratiques de recherche, la nécessité de s’insérer dans une galaxie d’applications plus ou moins interopérables et, aujourd’hui, l’essor des technologies d’intelligence artificielle remettent en question certains des principes historiques d’indexation iconographique, tout en offrant des perspectives renouvelées.

Cette journée d’étude, organisée par la Bibliothèque nationale de France et l’École nationale des chartes dans le cadre du Campus Richelieu, permettra d’aborder la plupart de ces enjeux dans une optique interdisciplinaire, associant historiens de l’art, professionnels des bibliothèques, informaticiens et chercheurs en humanités numériques.

Programme   :

Sur le site de la BnF.

Sur le site de l’École nationale des chartes.

Une captation de la journée d’étude sera mise en ligne par l’Ecole nationale des chartes sur sa chaîne Canal-U après l’événement. 

Mandragore se renouvelle !

Créée en 1989 dans le cadre du Centre de Recherche sur les Manuscrits Enluminés, Mandragore est l’une des plus anciennes bases de recherche de la BnF en activité. Régulièrement enrichie, elle décrit précisément et indexe l’iconographie de plus de 208 000 enluminures, dessins, schémas, décors de reliure, sceaux, etc. de manuscrits de toutes époques et de toutes aires culturelles. Accessible en ligne avec de nombreuses reproductions depuis 2003, Mandragore devenait obsolescente. Un nouveau site entièrement repensé a été mis en ligne le 14 novembre 2022, avec une meilleure présentation des données et de nouvelles fonctionnalités, telles que les suggestions de recherche, le zoom profond ou encore la segmentation des images. Nous vous invitons à découvrir ici quelques-unes de ces nouveautés. Continuer la lecture de Mandragore se renouvelle !

Dans les collections de la BnF a Moulins. Trésors enluminés des ducs et duchesses de bourbon

À l’occasion du cinquième centenaire de la disparition d’Anne de France (1461/1462-1522), marqué par l’exposition Anne de France. Femme de pouvoir et princesse des Arts (musée Anne-de-Beaujeu, 18 mars-18 septembre 2022), et de la publication aux Éditions de la Sorbonne du livre Princes et princesses en leur bibliothèque. Les Bourbons et les livres (XIIIe-XVIe siècles) sous la direction d’Olivier Mattéoni, la Bibliothèque nationale de France noue un partenariat avec le musée départemental Anne-de-Beaujeu de Moulins. Six manuscrits exceptionnels issus des riches collections du département des Manuscrits sont ainsi présentés au musée départemental Anne-de-Beaujeu, du 17 juin au 18 septembre 2022, dans le cadre de l’opération “Dans les collections de la BnF”. Continuer la lecture de Dans les collections de la BnF a Moulins. Trésors enluminés des ducs et duchesses de bourbon